Comment et pourquoi installer Matomo pour remplacer Google Analytics
Retour vers clever-cloud.com

Well, if you need some logos, we provide these:

svg ·  png
Red Clever Cloud logo
svg ·  png
svg ·  png
White Clever Cloud logo
svg · png
White Clever Cloud logo
svg · png
Posted at May 16, 2022 — Engineering

Comment et pourquoi installer Matomo pour remplacer Google Analytics

Bonne nouvelle ! La procédure pour installer Matomo (anciennement Piwik) sur une instance Clever Cloud est désormais beaucoup plus simple ! Nous avons automatisé l’ensemble pour que vous n’ayez plus qu’à ajouter un add-on depuis la Console Clever Cloud.

Matomo est pour rappel un outil de mesure d’audience reconnu pour sa qualité, qui apporte des statistiques fiables et détaillées sur les visiteurs et leur parcours. Il vous permet de remplacer des solutions telles que Google Analytics dont l’utilisation est devenue illicite en Europe, du fait d’un transfert vers les États-Unis, en l’absence d’un consentement spécifique avant toute collecte de données.

Il y a quelques années, nous vous expliquions comment installer Piwik (devenu depuis Matomo) chez Clever Cloud, au sein de nos serveurs hébergés en France. La procédure nécessitait alors plusieurs étapes. Il suffit désormais d’ajouter un add-on via la Console. Vous profiterez alors de tous les avantages de notre plateforme en termes d’adaptation à la montée en charge, de facturation à la seconde, de maintien en conditions opérationnelles, de gestion simplifiée et de mise à jour.

Avant de vous expliquer comment faire, expliquons pourquoi.

Pourquoi imposer Google Analytics est devenu illégal en France

Dans un communiqué du 10 février, la CNIL a fait savoir à l’ensemble des éditeurs de sites et applications français qu’ils ne peuvent plus intégrer Google Analytics comme ils le faisaient, sous peine de sanctions.

Trois entreprises ont été mises en demeure de changer d’outil pour leur analyse d’audience, sauf à exclure des statistiques tous ceux qui refusent le dépôt d’un cookie Google Analytics. La commission chargée de veiller à la protection des données personnelles constate en effet que la solution de Google implique un transfert des données des visiteurs vers les États-Unis d’Amérique, ce qui n’est pas légal actuellement au regard du RGPD. En avril 2022, l’autorité autrichienne de protection des données est arrivée à la même conclusion.

Ces décisions sont une conséquence attendue de l’arrêt “Schrems II” de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) du 16 juillet 2020. Elle a en effet invalidé le mécanisme juridique par lequel la Commission européenne prétendait que les USA assurent un niveau adéquat de protection des données personnelles reçues. D’un avis totalement contraire, la Cour a dit très clairement que la législation américaine en matière de renseignement est disproportionnée et que les voies de recours sont insuffisantes. 

Elle a donc supprimé le cadre juridique global par lequel les transferts vers les USA étaient possibles, et laissé aux autorités nationales le soin de vérifier si d’autres mécanismes (contractuels) étaient exploitables. En France et en Autriche, les APD concluent qu’il est impossible de transférer des données vers les USA en l’état actuel de la législation américaine et des encadrements prévus. D’où les discussions en cours, à l’issue encore incertaine, sur un aménagement permettant un nouvel accord UE-USA de transferts.

D’ici là, les entreprises qui ne remplaceront pas Google Analytics ou des outils opérant des transferts avec les USA sans consentement spécifique et préalable prennent le risque d’être sanctionnés par la CNIL ou une autre APD en cas de contrôle. En rendant public des mises en demeure sans donner le nom des entreprises sanctionnées, la Commission veut faire comprendre que toutes doivent se conformer, par exemple en utilisant une alternative, qui permet aux données de rester dans l’Union européenne.

Remplacer Google Analytics par Matomo

C’est ce que vous permet Matomo, un outil d’analyse d’audience très complet et open source, recommandé depuis plusieurs années par la CNIL. Il peut même faire l’objet d’une exemption de demande de consentement lorsqu’il est configuré de la bonne manière

S’il est déjà possible de le mettre en place sur Clever Cloud, nous avons facilité la procédure avec la création d’un add-on dédié. En installant une instance Matomo via notre plateforme, vous gardez la main sur les données d’analyse de l’audience de vos visiteurs. Elles ne sont plus envoyées vers les Etats-Unis. 

Clever Cloud héberge ces données pour vous, sur des serveurs situés en France.

Comment installer Matomo ?

Depuis la Console Clever Cloud et dans l’organisation souhaitée, sélectionnez “Créer…” puis “… un add-on” et “Matomo”. Validez et c’est terminé ! Nous avons fait le choix de rendre les dépendances de cet add-on transparentes et indépendantes.

Comment fonctionne Matomo sur Clever Cloud

L’add-on Matomo sur Clever Cloud déploie ainsi automatiquement :

  • Une application PHP configurée avec un Matomo fonctionnel (instance Nano)
  • Une base de données MySQL (instance XXS BigStorage)
  • Un cache Redis (instance S)

Vous pourrez alors ajuster les paramètres à votre convenance pour adapter le niveau de performance selon votre besoin, ou même activer l’auto-scaling (horizontal et/ou vertical). 

Comme pour les autres add-ons que nous proposons, Matomo est spécialement configuré pour exploiter l’identification Single Sign On (SSO) de la console Clever Cloud, vous pourrez ensuite créer vos utilisateurs directement depuis Matomo. La documentation est disponible ici.

Tags:

Guillaume Champeau

Guillaume Champeau is the Chief Legal and Public Affairs Officer of Clever Cloud. He's the guy who believes reading law is as exciting as writing code.

Retrouvez nos articles de blog

Nous écrivons sur la programmation, la sécurité et les produits Clever Cloud.

Rejoignez une communauté de millers de devs. L'inscription est gratuite!

Create your account now to start your apps and collaborate within a few minutes. For free with 20€ offered.

En vous inscrivant, vous acceptez nos conditions d'utilisation
ou
Se connecter avec Github